logo anti-moustiques

 

FAQ / Guides

Liste des articles

 

MODE D'EMPLOI : MAXISTICKS Anti-Moustiques

Responsive image

MODE D’EMPLOI : MAXISTICKS Anti-Moustiques

MAXISTICKS Anti-Moustiques est un puissant répulsif pour le jardin et pour tous espaces externes : vérandas, camping, pique-nique, etc. Il est très efficace contre tous les moustiques, dont l’Aedes Albopictus, dit le « Tigre », protégeant jusqu’à 25 m2 pendant environ 3 heures.

Du fait de sa composition particulière, permettant une combustion lente, régulière, sans flamme, MAXISTICKS Anti-Moustiques libère rapidement dans l’air son produit actif, un Pyréthrinoïde, sans aucun risque, en usage externe, pour les personnes et les animaux domestiques.

Il peut être éventuellement éteint, puis rallumé.

Afin de contrebalancer d’éventuels mouvements de l’air, il pourra être nécessaire de disposer 2 MAXISTICKS Anti-Moustiques, de part et d’autre de la zone à protéger.

MAXISTICKS Anti-Moustiques est la solution idéale pour encercler un large périmètre et empêcher toute intrusion d’insectes ! En plantant un MAXISTICKS Anti-Moustiques tous les 4/5 mètres, autour d’une piscine par exemple, d’un cocktail ou d’une fête sur la pelouse … , il sera possible de protéger des centaines de mètres carrés !

Ainsi, avec un paquet de 5 MAXISTICKS Anti-Moustiques, l’on est en mesure de créer un périmètre protégeant près de 500m2, pendant environ 3 heures !

MODE D’EMPLOI :

Enflammer l’extrémité de MAXISTICKS Anti-Moustiques en le penchant vers le bas. Lorsqu’il s’est enflammé, attendre quelques secondes, puis souffler pour éteindre la flamme.

Le bâtonnet commence alors à diffuser le produit actif. L’enfoncer dans le sol, le gazon, une jardinière, …, éloigner tous matériaux combustibles ou potentiellement inflammables.

Après environ 3 heures de combustion, il s’éteindra de lui-même. MAXISTICKS Anti-Moustiques est strictement réservé pour un usage en plein-air et doit toujours être utilisé sous surveillance.

Ne pas oublier de l’éteindre, en étouffant sa combustion, lorsque l’on n’en a plus besoin, en l’enfonçant dans la terre ou dans une autre matière inerte, non combustible.